26-Entre forêt et alpage de la Faverge
>>
Accueil
>
VTT
>
26-Entre forêt et alpage de la Faverge
HAUTECOUR

26-Entre forêt et alpage de la Faverge

Architecture
Histoire
Pastoralisme
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Au départ du plan d’eau d’Hautecour, cette boucle agréable et sans monotonie vous réserve des haltes à chaque tour de roue : pauses gourmandes et curiosités artistiques, jolis points de vue et alpages propices à la sieste, patrimoine archéologique et religieux, base de loisirs.
Sur le versant ensoleillé d'Hautecour-Montgirod mieux vaut partir sans votre montre !
Au départ du plan d’eau d’Hautecour, cette boucle agréable et sans monotonie vous réserve des haltes à chaque tour de roue : pauses gourmandes et curiosités artistiques, jolis points de vue et alpages propices à la sieste, patrimoine archéologique
et religieux, base de loisirs.

Description

Sur le versant ensoleillé d'Hautecour-Montgirod, cet itinéraire varié permet de découvrir plusieurs hameaux et les alpages de la Faverge. La première partie de l'itinéraire chemine sur une petite route de montagne entre forêt et alpage. Après Montgirod, l'itinéraire devient plus raide et permet de rejoindre l'alpage de la Faverge via une piste carrossable. A mi-parcours, profitez d'un magnifique point de vue aménagé pour faire une pause et contempler les sommets de Vanoise. Descente par la forêt jusqu'au village de Hautecour.

Suivre le balisage rouge La Faverge.

Vos loueurs de VAE les plus proches : 

Mout'n Bike
328 avenue de la Libération
73600 Moutiers, FRANCE
+33 (0)9 63 25 13 76

Intersport Montalbert
73210 Plagne Montalbert
+33 (0)4 79 09 78 28

  • Départ : Plan d’eau de la Trappe, base de loisirs, 73600 Hautecour
  • Arrivée : Plan d’eau de la Trappe, base de loisirs, 73600 Hautecour
  • Communes traversées : HAUTECOUR, AIME-LA-PLAGNE et AIGUEBLANCHE

Profil altimétrique


Recommandations

Rando Vanoise a vocation à vous aider dans le choix de vos sorties mais se dégage de toute responsabilité les concernant. La montagne offre des itinéraires variés pour tous les niveaux de cyclistes mais elle reste un milieu aléatoire et demande à être pratiquée avec un équipement adapté. Renseignez-vous auprès des loueurs de vélos.
En cas de doute, les moniteurs peuvent vous initier à la pratique du vélo à assistance électrique.

A l’approche d’un troupeau, ralentissez et contournez-le. Si un patou, chien de protection, est présent :
descendez du vélo et marchez à côté, évitez les gestes brusques ou agressifs envers le chien, éloignez-vous progressivement et calmement du troupeau. Le chien vérifie seulement que vous n’êtes pas une menace pour son troupeau. Respectez les parcs et refermez les clôtures après votre passage.

La montagne est vivante, respectez-la, merci de rester sur les chemins.

Lieux de renseignement

Office de Tourisme de Cœur de Tarentaise

80 Square de la Liberté, 73600 Moûtiers

https://www.coeurdetarentaise-tourisme.comtourisme@coeurdetarentaise.fr04 79 04 29 05

Transport

Desserte ferroviaire jusqu'à Moûtiers. Renseignements : www.oui.sncf.com
Transport en bus à la demande jusqu'à Hautecour les mardis et vendredis. Sur réservation uniquement au plus tard la veille avant 16h, se renseigner auprès de Transdev : 04 79 24 21 58 ou 04 79 24 24 46.

Accès routiers et parkings

Depuis Moûtiers, prendre la D85 en direction de Hautecour, hameau du Breuil (suivre la signalétique "Plan d'eau"). Parking face au plan d'eau.

Stationnement :

Parking de la base de loisirs, Site du Plan d'Eau, 73600 Hautecour

Les 9 patrimoines à découvrir

  • Petit patrimoine

    Eglise Saint-Etienne

    L'église a conservé son clocher du XIIè s. avec des baies géminées surmontées d'arcatures à la lombarde. G. Cocher, maître-tailleur de Hautecour, sculpte le portail en pierres avec un arc au fronton interrompu, surmonté d'une statue de la Vierge à l'Enfant.
    L'ensemble du décor peint, restauré en 1990, a été réalisé par les frères Artari en 1860. Ils ont peint les voûtes de la nef et du choeur, leur décoration est pleine de finesse et fait apparaître des représentations symboliques illustrant les fondements de la foi ou des personnages.
    Le maître-autel date de 1825 et a été réalisé par Gilardi et Schira, sculpteurs de la Valsesia. Quatre colonnes à fûts lisses encadrent le tableau central, représentant Saint-Etienne pape et Saint-Etienne, martyr. Dans les collatéraux, les deux retables de saint Antoine et du Rosaire ont mieux conservé l'esthétique baroque du XVIIè. Dans le collatéral droit, un bas-relief en bois sculpté, peint au XIXè et provenant d'Italie, présente une Nativité, entourée de nombreux personnages et animaux.
  • Petit patrimoine

    Chapelle Saint-Roch et Saint-Sébastien

    La chapelle construite à la suite d'une épidémie de peste en 1618 est dédiée à Saint-Roch, Saint-Sébastien et Saint-Fabien. Saint-Roch et Saint-Sébastien, généralement invoqués contre la peste qui frappait l’Europe à cette époque, sont restés les protecteurs du village. On retrouve leur représentation sur les sculptures et les peintures de l'autel, mis en place en 1874. En 2005-2006, le crépi de la façade principale a été restauré selon la méthode traditionnelle d’autrefois et un nouveau cadran solaire a été peint. Curiosité : à gauche de la chapelle, se dresse une croix monolithique de pierre taillée qui daterait d’avant l’ère chrétienne et aurait peut-être servi au culte de Janus car au dos sont sculptées deux têtes symbolisant le Jour et la Nuit. Au milieu, un carré en creux, servant sans doute de boîte à offrandes.
     
  • Eau

    Le Boilet

    Le Boilet est l'unique ruisseau parcourant la commune d'Hautecour. Autrefois détourné de son trajet initial, il servait de bief pour alimenter les scieries et moulins des hameaux du Villard et des Moulins. A certaines portions, il s’infiltrait et provoquait des petites mares appelées « Nays » qui permettaient aux habitants de faire tremper le chanvre. L’eau du ruisseau servait aussi à lutter contre les incendies, à l’arrosage des cultures, l’abreuvage du bétail et aux usages domestiques. Depuis 1990, il a été dévié pour alimenter le plan d’eau de la Trappe.
  • Archéologie

    Pierre à cupules de Montgirod

    Le village de Montgirod abrite des curiosités intéressantes : un cadran solaire horizontal et une pierre à cupules de l'âge du Bronze. La pierre à cupules est dressée devant l'église de Montgirod ; ce n'est pas sa place itiniale, bien qu'elle ait été découverte dans cette commune. Elle présente des formes circulaires et des rigoles. La fonction et l'usage des pierres à cupules restent mal maîtrisés, certaines semblent figuratives, d'autres utilitaires (libations rituelles, dispositifs astronomiques, signalement de frontière...).
  • Pastoralisme

    L'alpage de la Faverge

    Le chalet et les halles de La Faverge sont occupés l’été par le GAEC Saint Guérin qui élève des vaches laitières. Historiquement, les halles, tout en longueur, pouvaient abriter 150 bêtes environ. Les vaches étaient rentrées la nuit, par mauvais temps ou par grande chaleur. Le ruisseau traversait le bâtiment de part en part pour en faciliter le nettoyage. Le berger (appelé aussi séracier, gouverneur ou pachonnier) était chargé de la traite deux fois par jour, le matin à 3h30 et l'après-midi à 14h30. Le lait était alors amené au chalet nommé "l'arbé", dans des "bouilles" portées à dos d'homme pour la fabrication du fromage et du sérac.
  • Petit patrimoine

    Chapelle de Pradier

    La chapelle est dédiée à Saint-Bernard de Menthon (1020-1081), patron des alpinistes, montagnards, skieurs, habitants et voyageurs des Alpes. Construite sans doute en 1610, elle a reçu la visite pastorale de Monseigneur Benoît Théophile de Chevron-Villette, Evêque de Tarentaise, en 1634 et 1653. La décoration intérieure comporte deux scènes de la vie du saint patron et des peintures murales de fleurs alpestres. La dernière restauration, par les habitants de Pradier, date de 1984.
  • Histoire

    Ancien four banal au village du Breuil

    Ce village traditionnel savoyard abrite des maisons voûtées, typiques de l'architecture locale. Un four communal récemment rénové y est visible. On ne connait pas la date de construction de ce four. Ses murs massifs de 60 à 80 cm d’épaisseur sont bâtis sur un fond rocheux. Le choix de l’emplacement du four à pain était toujours à bonne distance des habitations et près d’un point d’eau.  Autrefois, chacun savait faire le pain, on le cuisait dans le four banal une fois par mois. Le four était chauffé à l’avance avec du bois de sapin. On connaissait la température idéale en jetant une poignée de farine ou un morceau de papier journal qui devait prendre la couleur du pain cuit à point. On retirait alors les restes de bois brûlés avec « le racle » et on procédait au nettoyage du four à l’aide d’un linge mouillé. Enfin, les boules de pain étaient enfournées à l’aide d’une pelle de bois à long manche. La cuisson durait une heure environ.
  • Petit patrimoine

    Chapelle Sainte-Agathe et Sainte-Marguerite

    D’architecture néogothique, cette chapelle est devenue, avec son emplacement privilégié sur un promontoir rocheux, l’emblème du hameau du Breuil. Elle fût réalisée grâce aux offrandes des gens du village et surtout à la générosité de l'un de ses plus illustres enfants : Monseigneur André Charvaz (1793-1870) qui fut Archevêque de Gènes de 1852 à 1869. La construction commencée en 1864 s’achèvera en1866. De nombreuses statues habillent l'intérieur de l'église et la représentation des deux saintes se retrouve dans les vitraux.
  • Savoir-faire

    Lez'arts en Adret

    Sur ce sentier artistique, découvrez des oeuvres réalisées par des artistes d'ici et d'ailleurs. Une galerie d'art en plein air avec des créations en pierre, bois ou paille ! Très originales, elles s'intègrent parfaitement au paysage.
    Deux boucles Land'ART vous sont proposées :
    La boucle confort du plan d'eau : 800m. 
    La boucle Liberté, qui rejoint le hameau du Villard puis celui du Pradier (vues exceptionnelles sur les sommets, chèvrerie...) : 4,5 km.