La Chapelle Bonne Nouvelle
>>
Accueil
>
A pied
>
La Chapelle Bonne Nouvelle
SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

La Chapelle Bonne Nouvelle

Histoire
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Une balade incontournable à Saint-Jean de Maurienne pour un tour d’horizon sur les montagnes alentours

Depuis l'esplanade de la chapelle, la vue sur la ville de Saint-Jean de Maurienne est splendide et l'on peut faire un tour d'horizon sur les montagnes qui l'entourent. 


Les 3 patrimoines à découvrir
Histoire

Grotte de Sainte Thècle

Selon la légende, au VIe siècle trois moines irlandais revenant de Terre Sainte s’arrêtent dans une localité à Volascis (Valloire) village proche de St Jean de Maurienne. Ils parlent des miracles opérés par les reliques de Saint Jean Baptiste à Alexandrie en Egypte ; une jeune fille, appelée Tygre ou Thècle, rêve alors de se rendre à Alexandrie pour se procurer des  reliques du saint.

Elle entreprend le voyage, rejoint Rome ou elle visite les tombeaux des apôtres, puis s’embarque pour Alexandrie d’Egypte.

Au bout de trois ans passés à prier et à jeûner devant le tombeau, un pouce entouré de lumière  est apparu. Elle repart avec la relique et prend le chemin du retour. C’est dans la ville appelée Maurienne qu’elle dépose la relique. Le roi Gontran se chargera de la construction de l’église et fera de la ville de Maurienne le siège d’un nouvel évêché.

Thècle termine sa vie en ermite dans la grotte au flan de la falaise.
On y célèbre annuellement la messe le 25 juin (le lendemain de la fête de  st jean), jour où la tradition veut qu’elle soit décédée.

 Les reliques sont conservées dans une châsse à la cathédrale de St jean de Maurienne. 

lire la suite
Histoire

La Chapelle Bonne Nouvelle

Cette chapelle fut construite au XVIème siècle par le chanoine Antoine Poliac.

A l'origine un chapelain, logé dans un bâtiment adjacent au sanctuaire, desservait un petit hameau d'une quinzaine de maisons. Ce dernier fut incendié par la foudre en 1628.

La chapelle fut alors détruite puis rebâtie quelques années plus tard. Vendue en 1795 comme Bien National et vidée de son mobilier et de ses ornements intérieurs, la chapelle servit alors de grange.
Rachetée par le clergé en 1820, elle abrita un nouveau chapelain qui créa dans les locaux adjacents (aujourd'hui démolis) une classe de latin regroupant une quinzaine d'élèves.
Le dernier gardien du sanctuaire, Victor Mottard, ancien page à la Cour des rois de Piémont-Sardaigne, fut inhumé en 1895 dans le petit cimetière de la chapelle.
La chapelle ND de Bonne-Nouvelle est toujours ouverte au culte, mais celui-ci ne s'y célèbre plus que rarement. 
La fête patronale de la chapelle a lieu le 25 mars, jour de l'Annonciation.

lire la suite
Point de vue

Vallée de la Maurienne

Vaste territoire avec ses 120 km de long, la Maurienne a pour chef-lieu la commune de Saint-Jean de Maurienne dont la cathédrale et le cloître méritent notamment un détour.

De par sa position géographique à proximité immédiate du sillon alpin et au centre des grandes agglomérations (Lyon, Genève et Turin), la Maurienne est un axe majeur d’échanges européens particulièrement bien desservi par les infrastructures de communication et de transport internationales.

La Maurienne est dotée d’un environnement et de paysages remarquables comme en témoigne par exemple le Parc National de la Vanoise. Sa préservation est notamment liée à une urbanisation essentiellement concentrée le long de l’Arc (principal cours d’eau) et sur quelques sites d’altitude. Son authenticité est  également liée au maintien d’une activité agricole qualifiée et structurée en grande partie autour de l’élevage laitier (AOP Beaufort).

La Maurienne concentre également 22 stations touristiques dont la plupart sont des stations de ski familiales.

lire la suite

Description

Le départ s'effectue rue Florimond Truchet (derrière l'hôpital de Saint-Jean-de-Maurienne). Au 1er carrefour, prendre à droite en direction de la chapelle ND de Bonne-Nouvelle.

Le chemin escalade la pente en quelques lacets ponctués d'oratoires. Au niveau de l'oratoire St Joachim, continuer sur la droite. Il vous restera environ 200m pour atteindre la chapelle.

Un joli point de vue sur la vallée et les montagnes alentours vous attend avec, de gauche à droite, le Grand Coin (2720m), la combe de la Platière, le grand vallon de Mont-Denis, le massif des Encombres, avec à gauche le Grand Perron et en avant la Croix des Têtes ou Mamelles de Beaunes (2497m). Sur la droite, le massif du Fréjus, celui du Thabor (3204m) et celui des Roches-Noires. Au sud, surgissent les Aiguilles d'Arves (3510m). En remontant à gauche des Aiguilles, le Mont Emy, la Grande-Chible, le Casse-Massion. Enfin, à droite, le Mont-Charvin.

Départ : Saint-Jean de Maurienne
Arrivée : Chapelle Bonne Nouvelle
Communes traversées : SAINT-JEAN-DE-MAURIENNE

Profil altimétrique


Transport

Gare ferrovière de Saint-Jean de Maurienne. Réservation voyageurs sur www.voyages-sncf.com

 


Accès routiers et parkings

Autoroute A43 ou Route Nationale 6 jusqu'à Saint-Jean de Maurienne.


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :