Lac de la Sassière
>>
Accueil
>
A pied
>
Lac de la Sassière
TIGNES

Lac de la Sassière

Faune
Flore
Lac et glacier
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Une randonnée familiale, sans difficulté particulière, pour pique-niquer au bord d'un lac. Un petit paradis sur terre !

En passant de la marmotte à l'impressionnante face sud de l'aiguille de la Sassière, puis au vol éthéré du gypaète barbu à la gracile campanule des Alpes, c'est tout le vallon qui surprendra petits et grands… et alors, ils reviendront !


Les 10 patrimoines à découvrir
Histoire

La Réserve naturelle de la Grande Sassière

Bienvenue dans la Réserve naturelle nationale de la Grande Sassière. Créée en 1973, d'une surface de 2233 ha, elle fait suite à un déclassement partiel d'une autre réserve naturelle, celle de Tignes-Champagny pour permettre l'agrandissement du domaine skiable de Tignes. Elle est contiguë à la Réserve naturelle nationale de la Baillettaz. Elles sont toutes les deux gérées par le Parc national de la Vanoise. Merci de respecter la réglementation afin de nous aider à préserver le patrimoine naturel.
lire la suite
Glacier

Un verrou glaciaire, qui a la clef ?

Dépassez la barrière de 50 m et retournez-vous. Sous vos yeux ébahis, un verrou glaciaire de quartzite (pierres vert-blanc polies) barre le vallon. En deux millions d'années de travail, le glacier du vallon a érodé les roches environnantes. La quartzite étant bien plus résistante et compacte que les schistes (couleur noir), le glacier les a polis, évitant ainsi que le vallon ne continue à s'effondrer. On nomme ce type de vallon, un « vallon suspendu ».
lire la suite
Flore

Une richesse végétale unique

En plus des hardes de chamois et de bouquetins des Alpes, la réserve naturelle abrite 32 espèces vasculaires protégées. Pour certaines, comme la seslenie ovale, l'armoise boréale ou l'astragale de Lienz, la réserve protège une part significative des populations françaises. En regard des espèces protégées et inscrites sur les listes rouges d'espèces menacées, la Réserve naturelle de la Grande Sassière est la plus riche des réserves de France métropolitaine. Ici, plus qu'ailleurs, on ne touche qu'avec les yeux, même le plus simple des sainfoins !
lire la suite
Pastoralisme

Alpage privé

Le vallon appartient à 3 propriétaires : la commune de Tignes, EDF et la famille Milloz. Depuis 1987, cette famille exploite ses terres et une partie des communaux. La production laitière issue de 55 vaches de race tarine et abondance en estive, est descendue à la coopérative de Bourg-Saint-Maurice pour la fabrication du beaufort. La famille Milloz vous accueille chez elle, merci de rester sur les chemins et sentiers et de respecter les clôtures.

lire la suite
Faune

Dame marmotte

De nombreuses familles de marmottes occupent ces pelouses alpines. Ce rongeur de 7 kg à l'age adulte a des mœurs, pour le moins… particulières. En effet, malgré la monogamie, 30 % des marmottons ne sont pas du chef de famille. L'infanticide par le père est assez répandu, notamment sur les marmottons mâles, lorsque ceux-ci tardent à quitter le foyer familial, vers 1 an et demi… et les rixes territoriales entre voisins, potentiellement mortelles ! Toujours aussi mignonne la marmotte ?
lire la suite
Faune

Les ailes de la réserve naturelle

En plus des petits oiseaux présents dans les pelouses alpines (traquet motteux, pipit farlouse et alouette des champs), la réserve accueille des rapaces dont l'aigle royal (2,20 m d'envergure, plumage marron et queue à bord arrondi) et le gypaète barbu (2,80 m d'envergure, corps beige à roux, ailes noir, tête claire, queue noir en losange). Le premier vient chasser marmotte, lièvre variable, renard et cabris de chamois ou bouquetins. Le second est strictement un charognard qui plus est mangeur d'os !
lire la suite
Faune

Le chamois

Les grandes pentes de la face sud de la Sassière accueillent de nombreuses hardes de chamois (Rupicapra rupicapra) dénommées « chevrées ». En effet, ces groupes sont constitués de « chèvres » (nom vernaculaire de la femelle), accompagnées des cabris et des éterles (femelles subadultes). Les mâles (bouc) eux ont une vie adulte solitaire et se rapprochent des chevrées en novembre, afin d'en prendre le contrôle et d'accéder à la reproduction. En été, les névés accueillent aux heures les plus chaudes, les jeux des cabris. À vos jumelles...
lire la suite
Glacier

« mort – haine », dites-vous ?

Au niveau du chalet du Santel, portez votre regard sur la ruisseau. Vous pourrez observer un butte végétalisée, en croissant de lune, percée par le cours d'eau et colonisée par de nombreuses marmottes.Cette butte est une ancienne moraine que le glacier, qui occupait jadis  le vallon (environ – 15000 ans) a laissé lors de son recul. Le ruisseau dans un premier temps a dû créer un lac qui a fait céder cette digue naturelle.
lire la suite
Lac

« Que d'eau, que d'eau ! »

Le lac du barrage de la Sassière a été achevé en 1953 ?, en lieu et place d'un lac naturel. C'est un barrage « poids », la masse des matériaux s'oppose à la poussée de l'eau. La roche utilisée pour la digue est de la quartzite, comme au verrou du Saut, mais elle provient de moraines glaciaires situées sous la pointe de la Baillettaz, en face de vous. La piste d'acheminement par camion sert aujourd'hui de... sentier, pour gagner le col de la Baillettaz.
lire la suite
Point de vue

Les sommets environnants

De ce point de vue, vous avez une panorama sur les sommets bordant la réserve naturelle. Au nord, la Grande Sassière  (alt. 3747 m) en schistes lustrés, du vieux français « sassé » : rocher ; à l'est : la Tsanteleina, (alt. 3602 m) avec son glacier du Santel ; au sud-est, la pointe de la Baillettaz (alt. 2989 m), désignant en piémontais une cabane de charbonnier, mais pourquoi ce sommet, mystère ; au sud-ouest : l'aiguille du Dôme (alt. 3017 m) en quartzite ; enfin à l'ouest : la pointe de Picheru (alt. 2953 m).
lire la suite

Description

Depuis le parking du Saut, remonter les différentes plateformes du parking. Passer la barrière en travers de la piste carrossable, et la suivre jusqu'au barrage de la Sassière. Deux passerelles sont installées de fin juin à mi-septembre, pour permettre le passage des piétons, poussettes et fauteuils roulants accompagnés.

Départ : Parking du Saut, Tignes
Arrivée : Parking du Saut, Tignes
Communes traversées : TIGNES

Profil altimétrique


Recommandations

Vous pouvez emmener votre chien, mais uniquement tenu en laisse. Prendre de l'eau pour la journée. Vous finirez à 2500 m d'altitude : même en été, prendre un coupe-vent, pull-over et pantalon, surtout pour les enfants.


Lieux de renseignement

Point information Vanoise - Val d'Isère

Immeuble le Thovex Office de tourisme), 73150 Val-d'Isère

http://www.savoie-mont-blanc.com/offre/fiche/point-info-vanoise-de-val-d-isere/480033

04 79 06 06 60

En savoir plus

Transport

Desserte ferroviaire jusque Bourg-Saint-Maurice. Renseignements : www.voyages-sncf.com
Puis transports en autocars jusqu'aux chef-lieux de Tignes ou Val d'Isère. Renseignements :www.transavoie.com

Accès routiers et parkings

En venant de Bourg-Saint-Maurice, sur la RD 902, à partir du barrage du Chevril, suivre la direction « Val d'Isère ». À la sortie du 1er tunnel, suivre « le Franchet » à gauche. Traverser le hameau du Villaret du Nial. Après environ 1,25 km, à la bifurcation menant au hameau du Franchet, prendre la route qui continue à monter. Suivre cette route jusqu'à son terminus, un parking à 2 plateformes.

Stationnement :

Parking du Saut, Tignes

Accessibilité

Deux places de parking handicapées sur la plate-forme du haut, Deux passerelles avec rampes d'accès (largeur 1 m) sur les ruisseaux de la Louie Sabota et de la Sassière.                                                                       Des animations sont réalisées spécifiquement pour le public en situation de handicap physique, ainsi que du prêt de véhicule adapté : http://www.vanoise-parcnational.fr/fr/accessibilite-et-handicaps/actions-du-parc.html?start=1 

Fauteuil roulant
Joëlette
Poussette
Numéro de secours :
114

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :