Col des Fours depuis le Manchet
>>
Accueil
>
A pied
>
Col des Fours depuis le Manchet
VAL D'ISERE

Col des Fours depuis le Manchet

Faune
Flore
Point de vue
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Randonnée à la journée qui demande de l'effort mais qui donne accès à des paysages le valant bien.

« Cette randonnée est surtout faite pour les amoureux du goût de l'effort récompensé et les contemplatifs de la montagne. La rencontre avec des chamois reste l'exception et ne s'en trouve que plus magique. À consommer sans modération ! » Mylène Herrmann, garde-monitrice du Parc national de la Vanoise


Les 12 patrimoines à découvrir
Architecture

Le hameau du Manchet

Ce petit groupe de maisons à l'abandon est le seul hameau d'alpage de Val d'Isère. Vous remarquerez que ces bâtiments sont construits en pierre locale. Le bois, matériaux rare à cette altitude, n'est utilisé que pour les charpentes et les menuiseries. Son utilisation était uniquement estivale. Actuellement, il fait partie de l'alpage de la famille Tutel, qui ne s'en sert pas dans son exploitation agricole. La commune de Val d'Isère a lancé un projet de rénovation de ces bâtiments afin de les faire vivre à nouveau.
lire la suite
Faune

Le cincle plongeur

Au bord du ruisseau, on entend un « zit » bref et strident. Un oiseau de la taille d'un merle, marron et blanc file au-dessus de l'eau comme une flèche. Le cincle plongeur (Cinclus cinclus) est un indicateur de la bonne qualité de l'eau. Il aime les torrents de montagne à l'eau pure où il trouve nombre d'invertébrés au fond de l'eau. Très à l'aise dans l'eau, il peut courir au fond de la rivière même à contre courant. Il sait même nager à la surface de l'eau.
lire la suite
Faune

L'oiseau papillon

Dans les petites falaises, prenez bien le temps de regarder… avec un peu de chance et de patience surtout, vous verrez grimper un petit oiseau gris de la taille d'une sitelle. Lorsqu'il déploie ses ailes, le rouge apparaît. Il n'y a plus de doute, c'est le tichodrome échelette (Tichodroma muraria), surnommé aussi « l'oiseau papillon ». Son bec long et courbé lui permet de fouiller la moindre petite fissure, à la recherche des insectes dont il se nourrit.
lire la suite
Faune

Les marmottes

Les marmottes (Marmota marmota) sont des mammifères sociaux qui vivent en petites cellules familiales : un mâle, une femelle et plusieurs jeunes de 2 à 3 générations. La journée d'une marmotte se compose de 3 activités principales : se nourrir, faire la sieste et jouer (pour les jeunes). Ces activités sont régulièrement interrompues par des alertes dues à l'apparition d'un aigle ou d'un renard, ses principaux ennemis.
lire la suite
Flore

La gentiane jaune

Cette grande plante majestueuse aux fleurs jaunes est la gentiane jaune (Gentiana lutea). Elle est très connue pour les nombreuses utilisations des ses racines. Une racine peut atteindre 1 m. Elle est riche en sucres et fermente donc facilement. Portez une attention toute particulière à cette belle plante qui ne fleurit qu'au bout de 10 ans !
lire la suite
Pastoralisme

La ramaz

La « ramaz », est un ancien enclos à moutons, en murets de pierres sèches, qui servait à enfermer les moutons pour la nuit. On remarque que la végétation est constituée d'une seule espèce : le rumex des alpes ou écot pour les savoyards ou encore rhubarbe des moines. Les grandes feuilles épaisses et coriaces servaient à conserver le beurre au frais.
lire la suite
Flore

L'arnica montana

Les pelouses sont parsemées de véritables petits soleils. L'arnica des montagnes (Arnica montana) ressemble à une marguerite jaune, un peu décoiffée. Ses propriétés médicinales sont connues depuis l'Antiquité. Ne la confondez pas avec le séneçon doronic ! L'arnica possède un feuillage à ses pieds, une rosette plaquée au sol.
lire la suite
Faune

L'aigle

Si vous voulez observer un aigle royal (Aquila chrysaetos), il faut écouter les marmottes. Ces rongeurs constituent l'essentiel de son alimentation pendant l'été. Quant il apparaît dans le ciel, l'alerte est donnée par un seul cri strident et puissant. Les marmottes disparaissent dans leurs terriers et,  à vous de scruter le ciel... De grandes zones blanches sous les ailes et au niveau de la queue permettent de reconnaître des individus jeunes ou immatures. Ces patchs blancs se réduisent avec l'âge pour disparaître vers 5 ans.
lire la suite
Faune

L'accenteur alpin

L'accenteur alpin (Prunella collaris ) est très peu farouche. C'est le passereau montagnard le plus facilement observable. Il passe la plupart de son temps au sol pour picorer les insectes, ou se percher régulièrement sur les pierres. De loin, on le trouve de couleur terne, seuls ses flancs roux attirent l'attention. Mais de près, son plumage apparaît bariolé : dessus gris-brun, dos largement rayé de noir, gorge blanche tachetée de noir, flancs avec flammèches rousses sur fond blanc et deux rangées de points blancs sur les ailes.
lire la suite
Flore

La saxifrage faux aizoon

Au bord du ruisseau s'étale un magnifique tapis de fleurs jaunes, c'est la saxifrage des ruisseaux, ou saxifrage faux-aizoon (Saxifraga aizoides). Regardez de près ces belles petites étoiles jaunes. La plante a aussi la particularité d'accueillir un hôte exceptionnel : le petit apollon (Parnassius phoebus). Ce petit papillon, blanc avec 2 ocelles rouges est protégé. Il ne pond ses œufs que sur ces saxifrages. Les feuilles charnues serviront ensuite de repas aux chenilles du papillon.
lire la suite
Flore

La renoncule des glaciers

Dans les petits ruisseaux et les suintements, on aperçoit des guirlandes de petites fleurs roses et blanches : la renoncule des glaciers (Ranunculus glacialis). La plante est plutôt petite, mais les fleurs sont grandes. Elles sont blanches et deviennent rosées, parfois même violettes. Comme son nom l'indique, elle aime les zones humidifiées par l'eau de fonte des glaciers ou des névés. Elle détient aussi un record : c'est la plante à fleurs qui monte le plus haut en Europe : 4275 m.
lire la suite
Point de vue

Le col des Fours

Du col des Fours (alt. 2976 m), on peut profiter d'une vue extraordinaire sur les glaciers et sommets frontaliers avec l’Italie, d'ouest en est : l’Albaron (alt. 3637 m) et le glacier du Vallonnet, la Petite Ciamarella (alt. 3465 m), la Grande Ciamarella (alt. 3676 m) et son glacier des Évettes, la Pointe de Bonneval (alt. 3320 m) suivie du glacier du Grand Méan, le Roc et le glacier du Mulinet (alt. 3442 m)  et le glacier des Sources de l’Arc... et enfin le joli lac du Grand fond sous vos pieds, issu du glacier éponyme disparu aujourd'hui.
lire la suite

Description

En partant du parking du télésiège du Manchet, suivre la route goudronnée, qui se mute en chemin de terrain. Contourner le hameau du Manchet en suivant ce  chemin. Passer le Pont sur le ruisseau des Fours. Prendre le sentier à gauche des panneaux d'information du Parc. Faire 150 m pour retomber sur une piste carrossable. La suivre à gauche, afin de récupérer après 300 m, le sentier qui part à droite. Suivre la direction « Col des Fours ». 400 m après le refuge du Fond des Fours, à la bifurcation de sentier, suivre la direction « Col des fours 1h10 ». Pour revenir, refaire le chemin à l'envers.

Départ : Parking, télésiège du Manchet, Val d'Isère
Arrivée : Parking, télésiège du Manchet, Val d'Isère
Communes traversées : VAL D'ISERE

Profil altimétrique


Recommandations

Possibilité de restauration et d'hébergement au refuge du Fond des Fours. Possibilité de restauration à la ferme de l'Arselle.


Lieux de renseignement

Val d'Isère Tourisme

Immeuble le Thovex<br>Place Jacques Mouflier<br>B.P. 228<br>73155 Val-d'Isère,

http://www.valdisere.com

info@valdisere.com

04 79 06 06 60


Ouverture:
Du 29/08 au 25/09 : ouvert tous les jours (de 9h à 12h - 14h à 18h, le dimanche de 9h30 à 12h30 - 15h à 18h.).
Du 26/09 au 16/10 : ouvert tous les jours (de 9h à 12h - 14h à 18h, le vendredi de 8h30 à 12h - 13h30 à 17h30) sauf les samedis, dimanches.
Du 17/10 au 25/11 : ouvert tous les jours (de 9h à 12h - 14h à 18h, le dimanche de 9h30 à 12h30 - 15h à 18h).
Du 27/11 au 01/05 : ouvert tous les jours (de 8h30 à 19h30).
Du 02/05 au 12/06 : ouvert tous les jours (de 9h à 12h - 14h à 18h, le vendredi de 8h30 à 12h - 13h30 à 17h.) sauf les dimanches, samedis, 08/05.
Du 13/06 au 24/06 : ouvert tous les jours (de 9h à 12h - 14h à 18h, le dimanche de 9h30 à 12h30 - 15h à 18h.).
Du 25/06 au 28/08 : ouvert tous les jours (de 8h30 à 19h30).

Fiche mise à jour par Savoie Mont Blanc Tourisme le 28/03/2017
En savoir plus

Transport

Desserte ferroviaire jusque Bourg-Saint-Maurice. Renseignements : www.voyages-sncf.com
Puis transports en autocars jusqu'au chef-lieu de Val d'Isère. Renseignements :www.transavoie.com
À Val d'Isère, des navettes gratuites desservent le vallon du Manchet, jusqu'au parking du parc des sports.


Accès routiers et parkings

À partir du rond-point de  l'Office du Tourisme de Val d'Isère, suivre la RD 902, suivre la direction « vallée du Manchet ». Passer au rond-point des pistes, traverser le hameau du Châtelard, passer devant le restaurant « Les Clochetons ». Continuer jusqu'au parking du télésiège du Manchet.

Stationnement :

Parking, télésiège du Manchet

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :